• Avec la Puce, nous sommes en train de travailler sur Le Petit Poucet. Comme je ne veux pas la brusquer, je pense que nous en avons pour un petit moment, mais ça n'est pas grave (le plus important pour moi est qu'elle y prenne du plaisir, et ça semble fonctionner).

    Après la lecture  et l'étude de l'extrait proposé dans son livre, elle lira le conte en entier (nous possédons l'exemplaire de la collection "les petits cailloux"), puis elle fera une comparaison avec Tom Pouce. Je pourrai ajouter l'étude de la structure des contes, mais je pense que ça ferait "trop" et je préfère passer à un autre texte.

    Je mets la fiche de travail que je lui ai préparée, au cas où elle intéressait quelqu'un. Je précise cependant que je n'ai rien inventé : je me base sur son livre "Nature à lire CM1" et vous en aurez besoin pour l'exploiter complètement wink2.

    Télécharger « 01- Le Petit Poucet - Charles PERRAULT.pdf »

    Myhal


    votre commentaire
  • J’ai un problème avec la littérature : je l’aime trop… tellement que j’ai tendance à m’emballer et à en demander trop pour la Puce, qui en plus, n’est pas vraiment fan… elle a du mal à lire… en fait, lire ne lui pose pas de problème (techniquement), mais elle n’y prend pas vraiment de plaisir. Et ça me navre, parce que lire, c’est s’enrichir des histoires des autres, vraies, imaginaires, contemporaines, passées ; lire, c’est voyager, dans des lieux que nous ne visiterons (peut-être) jamais ; lire, c’est ouvrir son esprit à d’autres façons de penser ; lire, c’est aussi une façon de grandir…

    D’un autre côté, elle adore nos moments de lectures offertes : ce partage, presque quotidien, que nous avons les enfants et moi, autour d’un conte, d’un roman… c’est peut-être elle qui l’apprécie le plus (même s’il est très apprécié par tous ;-) ).

    Je ne dis pas qu’elle ne lit pas (elle lit même bien plus que certains enfants de son âge), mais j’aimerai tellement aller plus loin, lui faire partager cet amour de la lecture, j’aimerai qu’elle choisisse un livre, non pas pour posséder l’objet, mais pour s’emparer de ce qu’il y a à l’intérieur de celui-ci…

    Bien sûr, je n’ai pas de solution (y en a-t-il une d’ailleurs ?), mais j’ai envie d’essayer d’étudier des textes plus en profondeur… mon problème étant de ne pas aller trop en profondeur, de rester à un niveau attendu pour son âge (quitte à creuser un peu plus si un texte lui plaît). En discutant avec mon libraire, il m’a présenté ce livre l’été dernier (j'en parlais ici). Je ne l’avais pas acheté tout de suite parce que j’en avais déjà pris 2 autres. Les ayant terminés, je l’ai commandé, reçu et "épluché". Je vais m’appuyer sur ce manuel : il est de son niveau, donc ce qui est demandé aussi. Nous travaillerons entièrement toutes les questions des textes étudiés, mais ensemble, en prenant notre temps, sans « raccourci » pour aller plus vite…

    Je sais déjà que ça sera long et que pour rendre ce moment agréable, il ne faudra pas que la Puce se sente submergée (il faudra donc que je veille à ma posture, encore plus que pour d’autres « matières », que je ne me laisse pas trop emporter par mon enthousiasme…)

    Je pense (du moins j’espère) qu’à la longue ça lui sera bénéfique : que découvrir des types d’écrits différents de ceux qu’elle choisit d’habitude lui donnera le goût d’en découvrir encore d’avantage ; qu’analyser des textes en profondeur, les comparer avec d'autres, lui donnera des clés de lectures auxquelles elle n’a pas encore accès ; que ça lui permettra de s’enrichir avec plaisir au contact des livres…

    Quelques fiches de travail sont déjà prêtes, j'espère que cette façon d'aborder la littérature lui conviendra

    A bientôt

    Myhal


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique