• Dès nos débuts en l'instruction en famille, j'ai introduit les dictées quotidiennes. Des dictées de sons pour la Puce alors en CP et de phrases pour mon Grand alors en CM1... au début, il y a eu quelques grincements de dents de sa part, mais très vite, les bénéfices ont été flagrants et c'est maintenant un exercice apprécié avec souvent des crises de fou-rire.

    Nous procédons toujours de la même façon : la dictée est faite au tableau, je demande alors d'oraliser la réflexion (dire se qui se passe dans sa tête), au besoin, je donne quelques indications pour corriger les erreurs. Ensuite, nous passons à l'analyse grammaticale et l'analyse logique (à l'oral). Enfin, la dictée est recopiée au propre (sans les erreurs) avec le plus souvent l'analyse logique (et éventuellement la nature des mots qui ont posé problème). Puis c'est au tour du deuxième. Comme les dictées sont courtes (deux à trois lignes pour mon Grand en 3°), c'est assez rapide : en 15 à 20 minutes la "séance dictées" est bouclée pour les 2 grands.

    Pour le collège, je tire principalement les dictées de cet ouvrage :

    Dictées collèges

    Mais ce peut-être aussi le résumé d'un livre lu (ou un passage). Le Paragraphe est alors découpé en plusieurs "morceaux" afin de rester un exercice court et quotidien ^^.

    Myhal


    votre commentaire
  • Voici un support commun pour mes deux collégiens puisqu'il couvre les 4 années du collège :

    Nouvelle grammaire du collège - Magnard 2007

    Je souhaitais un ouvrage suffisamment consistant pour que la Puce qui est rodée y trouve son compte sans avoir (trop) l'impression d'une énième répétition et pour que mon Grand puisse "boucher" les trous laisser par ses 2 ans de collège et approfondir suffisamment...

    Celui-ci m'avait déjà fait de l’œil l'année dernière, je ne l'avais pas pris pensant que les "livres uniques" feraient leurs jobs... je n'ai pas été entièrement satisfaite, donc cette année, je sépare l'étude de la langue - qui aura sa propre période de leçons et d'exercices - de la littérature (même si, bien évidemment, on retrouve des questions d'EDL lors de l'étude des textes littéraires...)

    Ce que j'aime dans cet ouvrage : la progression est déjà indiquée par classe par un code couleur dans la marge pour les leçons et par un nombre d'étoiles pour les exercices ; la quantité d'exercices (il y a un large choix) ; le fait que les exercices soient classés par sous-titres : le jeune sait exactement de quoi traite chaque groupes d'exercices (à condition de lire le sous-titre sarcastic) ; les propositions de productions d'écrits pour chaque chapitre (que je vais probablement proposer d'une façon différente, peut-être dans un genre de cahier d'écrivain qui pourrait-être personnel dans le sens où je ne mettrai pas le nez dedans si mon jeune ne le souhaite pas... le but étant d'inciter à écrire).

    Je le complète par le livre du professeur pour deux raisons : les enfants sont plus autonomes (mon Grand apprécie) et il n'y a pas de crainte de jugement extérieur en cas d'erreur (la Puce apprécie, même si la crainte est infondée, la peur de l'erreur est très forte chez elle, j'espère l'aider de cette façon wink2). Bien évidemment, je suis toujours leurs travaux, et je vérifie toujours que la notion est bien acquise avant de passer à la suite... Pour certains chapitres (presque tous), il y a une évaluation finale proposée (avec le niveau de classe à laquelle elle correspond) et son corrigé; toutes partent d'un texte et sont plutôt intéressantes. Je ne me suis pas encore décidée sur la façon de m'en servir : en révisions en fin de l'année ; en début d'année prochaine ; au cours de l'année au fil des leçons vues ? je verrai...

    En tout cas, ils ont de quoi travailler he

    Myhal


    votre commentaire
  • Manuel technologie cycle 4

    Rien de nouveau cette année puisque c'est le manuel que nous utilisions déjà l'année dernière... Le Loulou le finira donc (tranquillement) en terminant ce qu'il n'a pas encore fait...

    Pourquoi avoir choisi ce manuel ? tout simplement parce que le livre du professeur est édité au format papier (et donc non réservé aux professeurs de cette matière), avec presque toutes les corrections des exercices (donc, le jeune est relativement autonome)... Ensuite, certains documents pour les exercices sont téléchargeables uniquement par les professeurs (notamment des fichiers à utiliser avec les logiciels) : c'est un peu "ballot", je trouve, mais bon, on peut s'en passer en les faisant nous-même. Les logiciels sont téléchargeables gratuitement... faut patouiller un peu beaucoup, mais ici on est arrivé à un résultat similaire à ce qui est attendu dans le livre... avec du coup une meilleure connaissance du logiciel (bah, oui, vu qu'on part de rien, une fois la préparation faite, l'exercice devient très facile)... par contre, il faut prévoir du temps...

    La dernière partie du livre est consacrée à l'informatique et à la programmation... avec scratch erf... scratch est certes un outil très intéressant, m'enfin, jusqu'à la fin du collège ?!! oh (je rappelle qu'avec les nouveaux programmes, les enfants sont sensés être initiés à scratch dès le CP-CE1)... Pour des ados, je pense sincèrement que passer à Python au cycle 4 aurait pu être sympa... mais bon, je ne fais pas les programmes, donc, ça sera scratch pour préparer le brevet (mais probablement du python à côté histoire de motiver le jeune homme, qui en a un peu marre d'empiler des briques wink2)

    Myhal


    votre commentaire
  • L'année scolaire est terminée (depuis quelques temps déjà et les dernières semaines étaient plus légères), il est donc temps de préparer la prochaine.

    En fait, j'ai déjà commencé : les ouvrages de bases sont choisis et presque tous arrivés (il me manque celui de SVT pour mon Grand)... les supports supplémentaires (plus ludiques, moins scolaires, mais tout aussi importants) sont, eux, encore en cours de sélection...

    Le planning annuel des plus grands est fait (pour moi, ça correspond à faire la liste des notions à aborder, puis à découper ça en semaines, pour chaque matière). J'ai également sélectionné les exercices intéressants, il faudra probablement que j'épure un peu cette liste afin de cibler d'avantage sur les difficultés, mais ça, je le fais au moment de la leçon avec eux : je les connais bien et généralement, je repère assez vite ce qui passe très bien et ce qui coince... dans certaines matières, mon Grand choisi lui-même ses exercices (je ne sais pas encore si je laisserai la même liberté à la Puce).

    J'aurai 2 collégiens cette année : le Loulou en 3ème et la Puce en 6ème. Le Loulou souhaite se présenter au brevet des collèges, et plusieurs stages sont aussi prévus. Pour la Puce, la nouveauté va être une plus grande liberté dans son organisation : pas vraiment d'emploi du temps, juste une liste de ce qu'elle est sensée faire dans la semaine, à elle de se gérer (comme son frère, en fait). Je verrai ce que ça donne et si elle a du mal à s'organiser, je l'aiderai à poser un cadre plus précis.

    La Minette, quant à elle, continuera son petit bonhomme de chemin, elle aura 5 ans cet été, donc elle n'est pas soumise à l'obligation d'instruction. Je vais continuer à suivre son rythme, le supports formels choisis correspondant, pour la plupart, à un niveau CP. Mais je ne la considère pas en CP : elle fait encore des siestes l'après-midi, et bien sûr, elle passe le plus clair de son temps à jouer, danser, chanter... pour elle, le travail, même formel et scolaire, n'est pas une corvée ; souvent elle me dit "j'en ai marre de jouer, je vais travailler" ou encore "Maman, mon cerveau à besoin de connaître de nouvelles choses, tu peux me montrer..." (généralement, elle a une idée bien précise de ce que "son cerveau" veut connaître he). Donc, pour elle pas de planning... juste des choses à préparer au fur et à mesure de son évolution, des ses "envies/besoins"...

    Ce qui me reste à faire : couvrir les livres et prendre de l'avance sur la préparation des leçons des grands et des corrigés des exercices (pour la plupart, j'ai le livre du professeur, mais je vérifie toujours)... j'aime avoir de l'avance, ça laisse plus de place aux imprévus et aux envies d'autre chose...

    Je vous reparle des supports bientôt

    Myhal

     


    votre commentaire
  • Voici une idée toute simple à faire avec des petits pour les papas ^^

    Idée cadeau fête des pères

    J'avoue, l'idée n'est pas de moi, je l'ai vu "en vrai" il y a déjà un moment (mais alors où ??? ).

    C'est très agréable de déposer la peinture au pinceau sur un petit pied qui se tortille et un petit qui rit aux éclats : fous rires garantis he.

    Myhal


    2 commentaires
  • Parce que c'est un grand weekend, et que j'ai envie d'un sujet léger, voici 3 idées (testées) pour préparer des petits cadeaux pour les mamans :

    Pour les plus jeunes : un papillon

    Papillon

    (image personnelle non libre de droit)

    Vraiment très simple et aussi très rapide : une feuille (colorée ou non), de la peinture, des feutres et de la colle pailletée... le "bonne fête maman" est à écrire ou faire écrire en fonction des capacités de l'enfant.

     

    Un peu plus grands : une couronne de cœurs

     

    Idées cadeaux fête des Mères

    (clic sur l'image pour voir la page d'origine)

    Là aussi très simple, moins rapide parce qu'il faut plus de temps pour faire le pompon wink2. Il suffit de découper des bandes de papier de couleurs, de les plier en deux, de rabattre les extrémités vers l'intérieur et de les agrafer. On agrafe ensuite les cœurs ensemble pour former une couronne (n'oubliez pas d'agrafer le ruban ou une grande bande de papier si vous voulez pouvoir suspendre la couronne). Pour accrocher le pompon je me suis servi du fil d'attache de celui-ci (celui qui tient tous les brins).

     

    et / ou un mobile "cœurs"

    Idées cadeaux fête des Mères

    (clic sur l'image pour voir la page d'origine)

    Celui-ci est un peu plus compliqué si on le fait aux ciseaux... donc pas pour des petits (à adapter en fonction de leur dextérité aux ciseaux). Concrètement, j'ai fait 6 gabarits "cœurs" de tailles différentes dans du papier cartonné, les enfants les ont utilisés pour dessiner leurs cœurs sur du papier de couleurs (vives / pastelles, au choix). Pour évider les cœurs, il suffit d'en dessiner un petit dans un grand, de plier en deux (sans marquer le pli) et de découper le tracé du petit. Ensuite, on scotche/colle sur du fil (coton ça tient mieux ou nylon c'est plus joli). Pour finir, j'ai suspendu les guirlandes sur des pics à brochette en bois (bouts piquants coupés).

    Voilà

    Amusez-vous bien

    Myhal


    2 commentaires
  • Ces dernières semaines ont été bien (très / trop) occupées

    Entre les contrôles pédagogiques des 2 grands, la boulimie de lecture de la plus jeune, et la recherche / comparaison de supports pour l'année prochaine (+ le quotidien, hein, ça on ne s'en défait pas sarcastic), j'avoue avoir bien tenté d'écrire quelques articles, mais le temps me manquait trop, et rogner sur mon temps de sommeil n'est pas une solution pérenne...

    Enfin, la fin d'année approche, les grands finissent leurs programmes, il ne reste plus grand-chose... le soleil daignant pointer le bout de ses rayons, nous profitons d'avantage de l'extérieur.

    Je reviens vous parler bientôt de mes trouvailles pour l'année prochaine wink2

    Myhal


    votre commentaire
  • Voici ce que je possède pour accompagner un enfant dans l'apprentissage de la lecture.

    Ce que j'ai fabriqué (pas forcément conçu) :

    • au mur, j'ai imprimé / plastifié / découpé / "patafixé" la chenille alphabet de chez Laurène (il doit y avoir à peu près un an). A un moment, certaines lettres étaient décollées du mur, placées au sol et la Minette posait dessus des objets dont le nom contenait le son de la lettre... ça n'a pas duré longtemps, mais c'était plutôt intense (elle a dû passer une semaine dessus, à ne faire que ça... en dehors de satisfaire ses besoins vitaux he)
    • dans le même style, il y a le loto des lettres que je lui ai fabriqué à la même époque, sauf que là, on y joue principalement comme un loto "normal", à plusieurs. On sort maximum 5 "cartons" par personne et les jetons correspondants (au début, il y en avait nettement moins). On annonce le son de la lettre. Naturellement, la Minette commence à glisser vers le nom pour certaines lettres qu'elle connaît bien.
    • des jeux d'écoute et de phonologie : article ici. On peut aussi faire ces jeux sans supports, par exemple trouver le plus de mots possibles commençant par un son, on donne un mot chacun notre tour... généralement, le jeune enfant va balayer du regard ce qui se trouve autour de lui pour trouver des idées (s'il ne le fait pas, on peut lui suggérer). Le jeu du marabout et aussi très amusant (je l'appelle ainsi, mais je ne sais pas si c'est son vrai nom) : il faut donner un mot qui commence par la dernière syllabe du mot précédent (comme dans la comptine : Marabout - bout de ficelle - selle de cheval... )
    • une roue des "sons"  ici (de Validées), dont j'ai déjà parlé dans l'article précédent.
    • des "bandes" syllabes avec le nouveau son étudié associé à ceux connus.
    • des cartes "images" et des étiquettes mots (script et cursive, mais pas sur la même étiquette). Les images proviennent de divers imagiers trouvés ici (Dessine-moi une histoire) et  (La maternelle de Laurène) principalement, ainsi que des images personnelles. Cette partie n'est pas terminée (tout comme les bandes de syllabes) puisqu'elle évolue en fonction de ma fille... et c'est de loin, la plus longue à faire (mais elles sont multi-usages et j'ai prévu de les utiliser pour plusieurs notions).
    • pour s'entraîner à écrire un prote-clé de lettres cursives grâce aux fiches ardoise de Mitsouko au CP. Je les ai juste imprimées en 2 par page pour avoir un format A6 qui convient mieux à la Minette. Les fiches sont plastifiées, ainsi la petite miss peut effacer et recommencer autant de fois qu'elle le souhaite.

    ça doit être tout pour les choses à fabriquer (ce qui fait déjà pas mal)

    Ce que j'ai acheté (pas tout d'un coup) :

    • Le coffret des Alphas - (j'ai l'ancienne version, il a servi pour la Puce qui a 10 ans maintenant) - je ne me suis jamais servi du CD audio, en revanche, le DVD, les figurines et le livre du conte servent bien. J'introduis les Alphas par le DVD (qui est regardé en boucle si l'enfant est intéressé), ensuite, la Minette les libère tous un par un en fonction de ses envies, soit en passant directement par la figurine, soit à partir d'un de ses livres. Ici, les Alphas sont emprisonnés par un Bêta (un boîte sur laquelle j'ai collé l'image d'un Bêta). Pour le libérer, la Minette doit connaître son chant, et l'associer à ses déguisements (écritures scripts et cursives, majuscules et minuscules)... en gros, elle l'associe au carton du loto des lettres et cherche des images ou de petits objets dont le nom contient son chant. Je n'insiste pas plus avec les Alphas, le but étant de passer rapidement à une écriture "normale" ; ils apportent juste le petit côté affectif qui permet d'attirer les enfants ; ils peuvent aider un enfant qui a du mal à entrer dans la lecture (sans troubles "dys")... Personnellement, je ne l'utilise pas pour inciter un enfant à lire, mais plutôt comme première approche quand je vois un petit en demande...
    • J'apprends à lire avec Sami et Julie - (là aussi, ancienne version, mais d'après ce que j'ai pu voir, seule la couverture, et peut-être quelques illustrations ont changées) - ce que je n'aime pas dans ce genre de méthodes de lecture, c'est qu'elles sont "enfermantes" : on est obligé de suivre la progression proposée quitte à en perdre l'intérêt de l'enfant, et puis, il y a aussi les petites phrases étranges qui n'ont pas de sens pour lui (autant ne pas mettre de phrases), et les mots outils à apprendre par cœur pour justement pouvoir lire ces phrases plus tôt... Ce que je n'aime pas dans cette méthode en particulier, c'est la densité des pages : il aurait peut-être mieux valu un peu plus de pages avec moins de chose sur chacune d'elles... je m'en suis servie pour mon grand, il y a presque 10 ans, mais il savait déjà lire, le livre m'avait juste servi de support pour combler quelques lacunes, je ne m'en servirai pas pour la Minette.
    • La méthode Patricia Roman,  avec :
      • le cahier "Se préparer à la lecture" : ce sont des exercices d'orientation, d'observation détaillée, de vision et de mémoire linéaire. Je ne sais pas trop si c'est efficace, mais c'est très ludique, la Minette l'adore. Attention cependant à ne pas le proposer trop tôt : les exercices demandent souvent des coloriages fins, et plutôt aux crayons de couleur...
      • la méthode de lecture : même reproche général que pour "Sami et Julie", mais, les pages sont plus aérées, il est donc plus épais, mais il reste agréable à manipuler. Il y a des nombreux jeux de phonologie. Il y a de nombreuses révisions, et les sons, sont toujours rappelés par la même image référence. Il y a des aides pour les petits "dys" (syllabes consécutives avec un fond de couleur différent, ou légèrement espacées). Il y a des associations de syllabes qui ne veulent rien dire (pour favoriser le vrai déchiffrage). Bon, il y a toujours des mots à apprendre par cœur et des phrases étranges (mais nettement moins). Dans l'ensemble, je le préfère... la Minette commence à s'y intéresser, mais nous ne nous en servons pas de façon linéaire, du moins pas pour le moment.
      • le cahier de lecture et d'écriture : il suit la même progression que la méthode. La Minette ne l'aime pas et le délaisse parce qu'il faut écrire dedans (elle n'écrit pas assez bien à son goût ^^), ça n'est pas grave, je ne force pas, je suis presque sûre que quand elle se sentira prête, elle le ressortira (et puis, elle évolue de ce côté en ce moment)... le défaut que j'ai trouvé dans ce livret, c'est que l'interligne pour le t et le d n'est pas toujours tracé, alors que ces lettres doivent être écrites par l'enfant (comme dans beaucoup, malheureusement)... je la tracerai donc moi-même... c'est quelque chose qui m'agace profondément : un petit CP, ne peut pas écrire correctement si on ne lui fournit pas de repère... tous les fichiers destinés aux CP, CE1 et même CE2 (minimum) devraient avoir un lignage Seyes complet pour répondre...
    • Dans la collection "Les Petits cahiers" de chez Retz
      • Des jeux visuels pour se préparer à lire  et
      • Des jeux auditifs pour se préparer à lire : dont je parle déjà ici. Ils sont vraiment sympathiques ces petits cahiers. Ce sont des jeux qui ressemblent à ceux que l'on fait en "ateliers", mais ils permettent de garder une trace, et la Minette aime bien regarder ce qu'elle a déjà fait (ce qui n'est pas possible avec les ateliers).
      • Des jeux avec des sons et des lettres. Celui-ci, je ne l'ai pas, mais il me fait de l’œil depuis un moment, et je pense qu'il peut être un bon complément de l'apprentissage de la lecture (quelle que soit la méthode utilisée)... ce qui me gène, encore une fois, c'est l'absence de lignage quand il est demandé à l'enfant d'écrire (c'est clairement ce qui me fait hésiter à l'acquérir...)
    • L'alphabet mobile Montessori de chez Nathan. Le coffret est très bien fait : chaque lettre à sa propre case, les tiroirs glissent bien pour un coffret en carton et ne sont pas trop fragiles (mais ça reste du carton : brute épaisse, s'abstenir). Les lettres sont solides, bien découpées, bien proportionnées et en quantité suffisante. La Minette l'utilise pour écrire ce qu'elle a envie (écriture inventée, copie, et même quelques mots façon "dictées muettes") et de manière totalement libre. Mais depuis peu, il me semble que ça lui pose problème de ne pas pouvoir "garder" ce qu'elle écrit... Ben oui, je lui demande de ranger quand elle a terminé (vilaine maman, franchement !), ou encore il n'y a pas assez de lettres pour pouvoir écrire tout ce qu'elle souhaiterait, ce qui l'oblige à "détruire" une partie de sa production pour pouvoir poursuivre (et vu le prix, je n'en achèterai pas un deuxième, re-vilaine maman !). Peut-être les prémices d'un passage à l'écrit ? Peut-être qu'il est temps de lui proposer un cahier adapté (lignage 4 mm) ? Je vous raconterai wink2. 

     

    Voilà ce que nous avons à la maison pour "poser" les bases de la lecture... ça peut sembler beaucoup, mais à l'usage on ne s'en rend pas vraiment compte, chaque "outil" trouve son utilité / intérêt à un moment donné. Certains sont délaissés plus ou moins rapidement (définitivement ou momentanément), d'autres sont sortis presque quotidiennement... et bien sûr, tout n'est pas indispensable ^^

    Myhal


    votre commentaire
  • Depuis quelques semaines, la Minette (4 ans) est très attirée par la lecture.

    Petit à petit, elle apprend à lire, tranquillement, en s'interrogeant, en me posant des questions, en observant ses livres, l'étiquette de la bouteille d'eau, la boîte de céréales...

    Petit à petit, elle repère certaines lettres, certaines syllabes, certains mots...

    Petit à petit, elle partage ses découvertes, ses progrès, tranquillement, à son rythme...

    Petit à petit, elle m'a demandé des "choses" pour lire, tout d'abord des syllabes, puis des mots...

    Pour la lecture de syllabes, j'utilise une roue des sons (vous pouvez en faire une ou utiliser celle de chez Validée par exemple). Pour plus de solidité, j'ai imprimé la mienne sur bristol, plastifié uniquement la première roue (la couverture), les autres étant coloriées au fur et à mesure des sons découverts par la Minette (rouge pour les sons voyelles, bleu pour les sons consonnes). Pour varier les plaisirs (et les supports), j'utilise aussi des étiquettes faites maison (là aussi fabriquées au fur et à mesure des découvertes de la Minette) et sans couleur.

    Pour la lecture de mots, j'utilise aussi des étiquettes (gris pour les lettres muettes, vert pour les sons complexes), qu'elle place près des objets correspondants (ou des images de ces objets).

    Pour le moment, elle en est là... la prochaine étape sera la lecture de petites phrases, mais je ne sais pas quand, ni comment (sur étiquettes, dans un livre, d'une autre façon ?)... je verrai bien ^^.

    La Minette utilise son alphabet mobile pour écrire (il est en cursive, donc elle fait le lien script-cursive sans soucis, peut-être grâce au loto des lettres avec lequel elle joue depuis près d'un an). De temps en temps, elle s'entraîne à écrire (sur des fiches plastifiées, sur son ardoise, dans ses dessins, au tableau...), mais l'intérêt pour l'écriture est pour le moment bien moindre que celui de la lecture... elle a 4 ans, rien ne presse wink2.

    J'ai aussi en ma possession plusieurs "méthodes de lecture grand public"... je n'adhère pas complètement (à chaque fois, il y a quelque chose qui me gène, au moins un peu), et pour le moment, elles n'ont pas servi puisque je m'adapte aux questions de ma fille... mais elle commence à s'y intéresser (surtout l'une d'entre elles), peut-être la transition étiquettes / livres dont elle a besoin... là aussi, je verrai bien he

    Je vous parlerai bientôt de tout ce que je possède du côté de l'apprentissage de la lecture, et de ce dont je me sers / ou pas et pourquoi.


    2 commentaires
  • Voici un jeu de logique très apprécié de la Minette actuellement :

    Les 3 petits cochons - Smart games

    (clic sur l'image)

    Il y a 48 défis (24 défis "jour", 24 défis "nuits") progressifs.

    Pour les défis "jour", le loup est absent et les petits cochons jouent dehors, il s'agit donc de placer les maisons de façon à laisser les cochons profiter de leur journée.

    Pour les défis "nuit", le loup est présent sur le plateau de jeu, il faut donc mettre les petits cochons à l'abri dans leurs maisons.

    Le principe est très simple, la Minette sait parfaitement ce qu'elle doit faire. Elle est également capable de préparer le jeu seule (orienter le plateau dans le bon sens et y placer les personnages comme sur le modèle), mais ça n'est pas le cas pour tous ses copains du même âge, un peu d'aide peut-être nécessaire en fonction des enfants wink2.

    On trouve aussi dans la boîte un livre du conte façon "histoire sans parole" (il n'y a pas de texte) : le petit peu raconter lui-même l'histoire aux plus grands.

    Amusez-vous bien

    Myhal


    votre commentaire