• Ces dernières semaines ont été bien (très / trop) occupées

    Entre les contrôles pédagogiques des 2 grands, la boulimie de lecture de la plus jeune, et la recherche / comparaison de supports pour l'année prochaine (+ le quotidien, hein, ça on ne s'en défait pas sarcastic), j'avoue avoir bien tenté d'écrire quelques articles, mais le temps me manquait trop, et rogner sur mon temps de sommeil n'est pas une solution pérenne...

    Enfin, la fin d'année approche, les grands finissent leurs programmes, il ne reste plus grand-chose... le soleil daignant pointer le bout de ses rayons, nous profitons d'avantage de l'extérieur.

    Je reviens vous parler bientôt de mes trouvailles pour l'année prochaine wink2

    Myhal


    votre commentaire
  • Voici ce que je possède pour accompagner un enfant dans l'apprentissage de la lecture.

    Ce que j'ai fabriqué (pas forcément conçu) :

    • au mur, j'ai imprimé / plastifié / découpé / "patafixé" la chenille alphabet de chez Laurène (il doit y avoir à peu près un an). A un moment, certaines lettres étaient décollées du mur, placées au sol et la Minette posait dessus des objets dont le nom contenait le son de la lettre... ça n'a pas duré longtemps, mais c'était plutôt intense (elle a dû passer une semaine dessus, à ne faire que ça... en dehors de satisfaire ses besoins vitaux he)
    • dans le même style, il y a le loto des lettres que je lui ai fabriqué à la même époque, sauf que là, on y joue principalement comme un loto "normal", à plusieurs. On sort maximum 5 "cartons" par personne et les jetons correspondants (au début, il y en avait nettement moins). On annonce le son de la lettre. Naturellement, la Minette commence à glisser vers le nom pour certaines lettres qu'elle connaît bien.
    • des jeux d'écoute et de phonologie : article ici. On peut aussi faire ces jeux sans supports, par exemple trouver le plus de mots possibles commençant par un son, on donne un mot chacun notre tour... généralement, le jeune enfant va balayer du regard ce qui se trouve autour de lui pour trouver des idées (s'il ne le fait pas, on peut lui suggérer). Le jeu du marabout et aussi très amusant (je l'appelle ainsi, mais je ne sais pas si c'est son vrai nom) : il faut donner un mot qui commence par la dernière syllabe du mot précédent (comme dans la comptine : Marabout - bout de ficelle - selle de cheval... )
    • une roue des "sons"  ici (de Validées), dont j'ai déjà parlé dans l'article précédent.
    • des "bandes" syllabes avec le nouveau son étudié associé à ceux connus.
    • des cartes "images" et des étiquettes mots (script et cursive, mais pas sur la même étiquette). Les images proviennent de divers imagiers trouvés ici (Dessine-moi une histoire) et  (La maternelle de Laurène) principalement, ainsi que des images personnelles. Cette partie n'est pas terminée (tout comme les bandes de syllabes) puisqu'elle évolue en fonction de ma fille... et c'est de loin, la plus longue à faire (mais elles sont multi-usages et j'ai prévu de les utiliser pour plusieurs notions).
    • pour s'entraîner à écrire un prote-clé de lettres cursives grâce aux fiches ardoise de Mitsouko au CP. Je les ai juste imprimées en 2 par page pour avoir un format A6 qui convient mieux à la Minette. Les fiches sont plastifiées, ainsi la petite miss peut effacer et recommencer autant de fois qu'elle le souhaite.

    ça doit être tout pour les choses à fabriquer (ce qui fait déjà pas mal)

    Ce que j'ai acheté (pas tout d'un coup) :

    • Le coffret des Alphas - (j'ai l'ancienne version, il a servi pour la Puce qui a 10 ans maintenant) - je ne me suis jamais servi du CD audio, en revanche, le DVD, les figurines et le livre du conte servent bien. J'introduis les Alphas par le DVD (qui est regardé en boucle si l'enfant est intéressé), ensuite, la Minette les libère tous un par un en fonction de ses envies, soit en passant directement par la figurine, soit à partir d'un de ses livres. Ici, les Alphas sont emprisonnés par un Bêta (un boîte sur laquelle j'ai collé l'image d'un Bêta). Pour le libérer, la Minette doit connaître son chant, et l'associer à ses déguisements (écritures scripts et cursives, majuscules et minuscules)... en gros, elle l'associe au carton du loto des lettres et cherche des images ou de petits objets dont le nom contient son chant. Je n'insiste pas plus avec les Alphas, le but étant de passer rapidement à une écriture "normale" ; ils apportent juste le petit côté affectif qui permet d'attirer les enfants ; ils peuvent aider un enfant qui a du mal à entrer dans la lecture (sans troubles "dys")... Personnellement, je ne l'utilise pas pour inciter un enfant à lire, mais plutôt comme première approche quand je vois un petit en demande...
    • J'apprends à lire avec Sami et Julie - (là aussi, ancienne version, mais d'après ce que j'ai pu voir, seule la couverture, et peut-être quelques illustrations ont changées) - ce que je n'aime pas dans ce genre de méthodes de lecture, c'est qu'elles sont "enfermantes" : on est obligé de suivre la progression proposée quitte à en perdre l'intérêt de l'enfant, et puis, il y a aussi les petites phrases étranges qui n'ont pas de sens pour lui (autant ne pas mettre de phrases), et les mots outils à apprendre par cœur pour justement pouvoir lire ces phrases plus tôt... Ce que je n'aime pas dans cette méthode en particulier, c'est la densité des pages : il aurait peut-être mieux valu un peu plus de pages avec moins de chose sur chacune d'elles... je m'en suis servie pour mon grand, il y a presque 10 ans, mais il savait déjà lire, le livre m'avait juste servi de support pour combler quelques lacunes, je ne m'en servirai pas pour la Minette.
    • La méthode Patricia Roman,  avec :
      • le cahier "Se préparer à la lecture" : ce sont des exercices d'orientation, d'observation détaillée, de vision et de mémoire linéaire. Je ne sais pas trop si c'est efficace, mais c'est très ludique, la Minette l'adore. Attention cependant à ne pas le proposer trop tôt : les exercices demandent souvent des coloriages fins, et plutôt aux crayons de couleur...
      • la méthode de lecture : même reproche général que pour "Sami et Julie", mais, les pages sont plus aérées, il est donc plus épais, mais il reste agréable à manipuler. Il y a des nombreux jeux de phonologie. Il y a de nombreuses révisions, et les sons, sont toujours rappelés par la même image référence. Il y a des aides pour les petits "dys" (syllabes consécutives avec un fond de couleur différent, ou légèrement espacées). Il y a des associations de syllabes qui ne veulent rien dire (pour favoriser le vrai déchiffrage). Bon, il y a toujours des mots à apprendre par cœur et des phrases étranges (mais nettement moins). Dans l'ensemble, je le préfère... la Minette commence à s'y intéresser, mais nous ne nous en servons pas de façon linéaire, du moins pas pour le moment.
      • le cahier de lecture et d'écriture : il suit la même progression que la méthode. La Minette ne l'aime pas et le délaisse parce qu'il faut écrire dedans (elle n'écrit pas assez bien à son goût ^^), ça n'est pas grave, je ne force pas, je suis presque sûre que quand elle se sentira prête, elle le ressortira (et puis, elle évolue de ce côté en ce moment)... le défaut que j'ai trouvé dans ce livret, c'est que l'interligne pour le t et le d n'est pas toujours tracé, alors que ces lettres doivent être écrites par l'enfant (comme dans beaucoup, malheureusement)... je la tracerai donc moi-même... c'est quelque chose qui m'agace profondément : un petit CP, ne peut pas écrire correctement si on ne lui fournit pas de repère... tous les fichiers destinés aux CP, CE1 et même CE2 (minimum) devraient avoir un lignage Seyes complet pour répondre...
    • Dans la collection "Les Petits cahiers" de chez Retz
      • Des jeux visuels pour se préparer à lire  et
      • Des jeux auditifs pour se préparer à lire : dont je parle déjà ici. Ils sont vraiment sympathiques ces petits cahiers. Ce sont des jeux qui ressemblent à ceux que l'on fait en "ateliers", mais ils permettent de garder une trace, et la Minette aime bien regarder ce qu'elle a déjà fait (ce qui n'est pas possible avec les ateliers).
      • Des jeux avec des sons et des lettres. Celui-ci, je ne l'ai pas, mais il me fait de l’œil depuis un moment, et je pense qu'il peut être un bon complément de l'apprentissage de la lecture (quelle que soit la méthode utilisée)... ce qui me gène, encore une fois, c'est l'absence de lignage quand il est demandé à l'enfant d'écrire (c'est clairement ce qui me fait hésiter à l'acquérir...)
    • L'alphabet mobile Montessori de chez Nathan. Le coffret est très bien fait : chaque lettre à sa propre case, les tiroirs glissent bien pour un coffret en carton et ne sont pas trop fragiles (mais ça reste du carton : brute épaisse, s'abstenir). Les lettres sont solides, bien découpées, bien proportionnées et en quantité suffisante. La Minette l'utilise pour écrire ce qu'elle a envie (écriture inventée, copie, et même quelques mots façon "dictées muettes") et de manière totalement libre. Mais depuis peu, il me semble que ça lui pose problème de ne pas pouvoir "garder" ce qu'elle écrit... Ben oui, je lui demande de ranger quand elle a terminé (vilaine maman, franchement !), ou encore il n'y a pas assez de lettres pour pouvoir écrire tout ce qu'elle souhaiterait, ce qui l'oblige à "détruire" une partie de sa production pour pouvoir poursuivre (et vu le prix, je n'en achèterai pas un deuxième, re-vilaine maman !). Peut-être les prémices d'un passage à l'écrit ? Peut-être qu'il est temps de lui proposer un cahier adapté (lignage 4 mm) ? Je vous raconterai wink2. 

     

    Voilà ce que nous avons à la maison pour "poser" les bases de la lecture... ça peut sembler beaucoup, mais à l'usage on ne s'en rend pas vraiment compte, chaque "outil" trouve son utilité / intérêt à un moment donné. Certains sont délaissés plus ou moins rapidement (définitivement ou momentanément), d'autres sont sortis presque quotidiennement... et bien sûr, tout n'est pas indispensable ^^

    Myhal


    votre commentaire
  • Depuis quelques semaines, la Minette (4 ans) est très attirée par la lecture.

    Petit à petit, elle apprend à lire, tranquillement, en s'interrogeant, en me posant des questions, en observant ses livres, l'étiquette de la bouteille d'eau, la boîte de céréales...

    Petit à petit, elle repère certaines lettres, certaines syllabes, certains mots...

    Petit à petit, elle partage ses découvertes, ses progrès, tranquillement, à son rythme...

    Petit à petit, elle m'a demandé des "choses" pour lire, tout d'abord des syllabes, puis des mots...

    Pour la lecture de syllabes, j'utilise une roue des sons (vous pouvez en faire une ou utiliser celle de chez Validée par exemple). Pour plus de solidité, j'ai imprimé la mienne sur bristol, plastifié uniquement la première roue (la couverture), les autres étant coloriées au fur et à mesure des sons découverts par la Minette (rouge pour les sons voyelles, bleu pour les sons consonnes). Pour varier les plaisirs (et les supports), j'utilise aussi des étiquettes faites maison (là aussi fabriquées au fur et à mesure des découvertes de la Minette) et sans couleur.

    Pour la lecture de mots, j'utilise aussi des étiquettes (gris pour les lettres muettes, vert pour les sons complexes), qu'elle place près des objets correspondants (ou des images de ces objets).

    Pour le moment, elle en est là... la prochaine étape sera la lecture de petites phrases, mais je ne sais pas quand, ni comment (sur étiquettes, dans un livre, d'une autre façon ?)... je verrai bien ^^.

    La Minette utilise son alphabet mobile pour écrire (il est en cursive, donc elle fait le lien script-cursive sans soucis, peut-être grâce au loto des lettres avec lequel elle joue depuis près d'un an). De temps en temps, elle s'entraîne à écrire (sur des fiches plastifiées, sur son ardoise, dans ses dessins, au tableau...), mais l'intérêt pour l'écriture est pour le moment bien moindre que celui de la lecture... elle a 4 ans, rien ne presse wink2.

    J'ai aussi en ma possession plusieurs "méthodes de lecture grand public"... je n'adhère pas complètement (à chaque fois, il y a quelque chose qui me gène, au moins un peu), et pour le moment, elles n'ont pas servi puisque je m'adapte aux questions de ma fille... mais elle commence à s'y intéresser (surtout l'une d'entre elles), peut-être la transition étiquettes / livres dont elle a besoin... là aussi, je verrai bien he

    Je vous parlerai bientôt de tout ce que je possède du côté de l'apprentissage de la lecture, et de ce dont je me sers / ou pas et pourquoi.


    2 commentaires
  • Voici un jeu de logique très apprécié de la Minette actuellement :

    Les 3 petits cochons - Smart games

    (clic sur l'image)

    Il y a 48 défis (24 défis "jour", 24 défis "nuits") progressifs.

    Pour les défis "jour", le loup est absent et les petits cochons jouent dehors, il s'agit donc de placer les maisons de façon à laisser les cochons profiter de leur journée.

    Pour les défis "nuit", le loup est présent sur le plateau de jeu, il faut donc mettre les petits cochons à l'abri dans leurs maisons.

    Le principe est très simple, la Minette sait parfaitement ce qu'elle doit faire. Elle est également capable de préparer le jeu seule (orienter le plateau dans le bon sens et y placer les personnages comme sur le modèle), mais ça n'est pas le cas pour tous ses copains du même âge, un peu d'aide peut-être nécessaire en fonction des enfants wink2.

    On trouve aussi dans la boîte un livre du conte façon "histoire sans parole" (il n'y a pas de texte) : le petit peu raconter lui-même l'histoire aux plus grands.

    Amusez-vous bien

    Myhal


    votre commentaire
  • Voici le support qu'utilise mon Grand pour l'apprentissage du chinois (mandarin)

    Support de Chinois (mandarin)

    Il est divisée en 3 parties, chaque partie correspondant à un niveau de langue du CECRL, avec ce livre, nous allons donc du niveau A1 au niveau B1 (soit ce qui est attendu pour le BAC S, visé par le Loulou, pour une LV2). Bon, honnêtement, il me semble évident qu'il faudra compléter et qu'on ne va pas passer 5 ans avec ce seul livre sarcastic.

    Les corrigés et les fichiers audios sont téléchargeable sur le site de l'éditeur (clic sur l'image du livre ci-dessus).

    J'ai également pris le cahier d'écriture (parce qu'écrire les sinogrammes sans "guide", c'est tout de même loin d'être évident)

    Support de Chinois (mandarin)

    Le cahier d'écriture reprend des sinogrammes (pas tous) des leçons du livre, il est donc à utiliser en parallèle (de préférence). Les sinogrammes sont décomposés trait par trait et les clés sont indiqués. Il est indiqué également s'il ne s'utilise pas seul. Vraiment, c'est une aide précieuse, mon seul regret est qu'il n'y ait pas tous ceux du livre (surtout dans les premières leçons), mais on s'en sort avec des feuilles à petits carreaux et un peu de logique et d'astuce.

    La méthode est très progressive, il ne faut surtout pas chercher à aller trop vite : chaque notion doit être parfaitement maîtriser avant de passer à la suivante, sous peine de retours en arrières fréquents et frustrants. Bref, avec ce livre, il faut bien prendre le temps de l'exploiter à fond.

    (à noter : si ma Puce souhaite faire du chinois, je ne lui prendrai pas ce support en première approche, étant légèrement "dys", elle serait peut-être un peu perdue par la densité de l'ouvrage, mais il convient très bien au Loulou qui est un enfant à haut potentiel wink2).

    Myhal


    votre commentaire
  • Voici un recueil que j'ai pris pour la Puce (10 ans) :

    Ma nouvelle boîte à histoires

    (clic sur l'image pour être dirigé sur le site de l'éditeur)

    Dans cette boîte, 9 livres, dans chaque livre, 3 histoires (2 dans le dernier et de la place pour écrire sa propre histoire) parlant d'une émotion, d'un sentiment. 26 histoires courtes, 26 émotions / sentiments différents. Chaque histoire fait environ 12 pages. Certaines histoires peuvent peut-être choquer les plus jeunes, personnellement, je ne les ferai pas lire avant 9-10 ans, et bien sûr, le but est de discuter après avoir lu l'histoire wink2. Cet ouvrage convient bien à ma Puce qui n'aime pas les livres épais (et pourtant, en tout, il doit bien y avoir plus de 300 pages ^^).

    Myhal


    votre commentaire
  • Voici un moment que je ne suis pas venu poster ici, ces dernières semaines ont été bien chargées, et ma dernière me réclamant d'apprendre à lire, j'ai passé beaucoup de temps à répondre à ses interrogations...

    Aujourd'hui, je viens vous parler de ce petit livre des éditions Usborne : 

    ça pousse comment ?

    (clic sur l'image pour aller sur la page de l'éditeur)

     C'est un petit livre à partir de 3 ans, très riche pour introduire le sujet : on commence par distinguer ce qui pousse de ce qui ne pousse pas, on introduit ensuite le vocabulaire des différentes parties d'une fleur et d'un arbre, on observe différentes graines, il y a même une petite expérience de germination de proposée (nous l'avons réalisée avec des graines de courge, et pour l'instant, les "bébés citrouilles" poussent bienhe). Il y a aussi le cycle de vie d'un coquelicot et d'un tournesol (la Minette souhaite en planter un dans le jardin), 4 pages sur les saisons, et du vocabulaire sur les fleurs, les arbres, les fruits et les légumes...

    Mon avis : c'est un livret vraiment très riche (il peut tout à fait convenir à l'introduction du cycle des plantes à fleurs pour le niveau primaire), où l'enfant est actif grâce aux autocollants, mais aussi par la manipulation et l'observation dans la nature.  Les enfants ont également envie de faire un petit potager dont ils seraient entièrement responsables (et où les "bébés citrouilles", devenus plus forts, trouveraient leur place). Affaire à suivre... wink2

    Myhal


    votre commentaire
  • Catherine GUEGUEN est pédiatre et spécialisée dans le soutien à la parentalité. Elle donne également des conférences et anime des groupes de travail pour le corps médical et les éducateurs.

    Pendant la période des fêtes, j'ai lu ses deux ouvrages.

     

    Catherine GUEGUEN

    Dans Pour une enfance heureuse , elle fait la synthèse des dernières études scientifiques sur les modes éducatifs et le développement du cerveau humain. Elle montre que toute éducation violente (que la violence soit physique ou verbale), humiliante, punitive, basée sur des rapports de force, etc. est extrêmement néfaste pour le développement du cerveau de l'enfant (et donc de l'adulte en devenir).

    Catherine GUEGUEN

    Dans Vivre heureux avec son enfant , elle se base sur des exemples concrets pour nous amener à réfléchir à d'autres façons de faire (il y a aussi des rappels des dernières études scientifiques).

    Mon avis : Ces deux livres devraient être lus par tout ceux qui s'occupent d'enfants, de prêt ou de loin (c'est-à-dire quasiment tous les adultes sarcastic). Le deuxième me paraît plus accessible puisqu'il part d'exemples concrets, j'ai d'ailleurs mis moins de temps à le lire (mais peut-être étais-je imprégnée par le concept puisque je les ai lu à la suite ?).

    Je pense qu'il est urgent que ces découvertes sur le fonctionnement du cerveau humain soient communiquées au plus grand nombre d'adultes possible, parce que maintenant, on ne peut plus dire "c'est pour ton bien" en violentant un enfant, maintenant, on ne peut plus dire qu'on ne savait pas, les preuves scientifiques sont là...

    Alors, oui, c'est (plus ou moins) culpabilisant, oui, on peut avoir l'impression d'avoir tout fait de travers, mais il n'est jamais trop tard pour bien faire : le cerveau humain n'arrive à maturité qu'après 20 ans (et même vers 30 ans selon certains chercheurs)

    Les enfants sont notre avenir, il serait grand temps de les considérer avec respect.

    Myhal


    1 commentaire
  • 2017

    Je vous souhaite à tous une bonne et heureuse année


    votre commentaire
  • Voici un petit jeu que j'ai pris pour la Minette dans la Coccinelle-boutique.

    Kubus (4 cubes)

    C'est un casse-tête pour les petits : il s'agit de tourner et assembler les cubes pour former le motif de la plaque modèle. Et il est tout en bois yes

    Un jeu sympa, de petite taille (les cubes font 4 cm d'arête, et les plaques modèles 4 cm de côté), donc nomade... et vraiment pas cher...

    J'ai juste changé la boîte car celle fournie est un peu juste pour le rangement par l'enfant (du moins ici).

    De son côté, la Minette l'aime bien, et elle reproduit les modèles sans aucune difficultés... Le jeu demande plus de réflexion à son petit copain du même âge (donc, comme très souvent, ça dépend des enfants : chacun son rythme ^^).

    Il en existe un plus difficile : le Kubus 16 pièces. Mais ça attendra un peu : ça n'est pas le même budget, et en plus, les fiches modèles ne sont pas fournies avec erf.

    L'autre nouveauté est un tapis "type Montessori", en 110cm x 70cm, rose (c'était indispensable selon la Minette), et pouvant passer en machine (indispensable selon moi)... La Minette peu donc faire ses activités dessus et y prend beaucoup de plaisir.

    A bientôt

    Myhal

     


    votre commentaire